SIMON Anne


portraitsimon2006.jpg

Chargée de recherche 1 au CNRS, porteuse du programme de recherche « Animots : Animaux et animalité dans la littérature de langue française (XXe-XXIe siècles) », soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (2010-2014) : : Partenaire 1 : CRAL CNRS-EHESS (responsable Anne Simon) / Partenaire 2 : EA 4400 « Écritures de la modernité » (responsable Alain Romestaing).

Co-responsable du Prix Recherche au présent

Depuis le 1er septembre 2010 : Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL/CNRS UMR 8566-EHESS).

Septembre 2001-août 2010 : Centre de recherche « Écritures de la modernité », CNRS-Université Paris 3.

Adresse professionnelle : EHESS, CRAL/Animots, Bureau 678, 190 avenue de France, 75 013 Paris.

anne.simon

Anne Simon est spécialiste de littérature de langue française (XXe-XXIe siècles). Normalienne, agrégée de lettres, elle est chargée de recherches au CNRS, où elle étudie la prose narrative en associant approches thématiques, stylistiques et interdisciplinaires (philosophie, sociologie, études de genre, éthologie, études animales). Sa recherche se situe au croisement de deux axes principaux : l’expression du sensible et du vivant, les relations entre pensée et création littéraire.

Après travaillé sur l’appréhension du réel dans À la recherche du temps perdu en s’inspirant de la phénoménologie merleau-pontienne et en tentant de renouveler la problématique de la référence en littérature, elle rédige actuellement un essai sur le rôle majeur joué par Proust chez certains penseurs français de 1950 à 1980. Elle a en outre élargi sa recherche sur le sensible aux questions du vivant, de la corporéité et de l’animalité. Attentive aux relations entre sciences, savoirs et création littéraire, elle a placé au centre de son travail l’organique et les mutations charnelles (séminaire Organismes) ainsi que les constantes et les renouvellements des représentations du corps féminin ; elle s’attache désormais à la reformulation de la question de l’animalité en littérature.

Rattachée à partir de 2001 au centre de recherche « Écritures de la modernité » (Sorbonne nouvelle-Paris III), elle a rejoint le CRAL en septembre 2010. Elle y est co-responsable de l’axe « Littératures et Textes », et y dirige le programme de recherche « Animots : animaux et animalité dans la littérature de langue française (XXe-XXIe siècles) », soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche.

Dans ce cadre, elle a animé le séminaire de recherche de recherche L’animal entre sciences et littérature et le séminaire de Master Histoires de bêtes; elle assure cette année avec Marielle Macé et Jean-Marie Schaeffer le séminaire Zoopoétique dans le Master « Théorie de la littérature ». Elle a aussi co-organisé le 20th and 21st Century French and Francophone International Colloquium sur le thème « humain-animal » et est co-responsable du cycle de journées d’études « Proust : la pensée, l’émotion, l’écriture » – Maison française d’Oxford/EHESS.

Elle est l’auteure de :

Proust et la filosofia contemporanea, con altri scritti proustiani, articles traduits en italien par Giuseppe Grasso, Editions Solfanelli, « Arethusa », 2013.

• Proust ou le réel retrouvé [PUF, 2000], Paris, Champion, 2011.

• Avec Christine Détrez, À leur corps défendant. Les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral, Paris, Seuil, 2006.

Anne Simon a dirigé une dizaine de collectifs, traitant notamment des rapports entre Merleau-Ponty et le littéraire, de l’expression du corps, des relations hommes/bêtes en littérature. Sur cette question, elle vient de diriger deux numéros spéciaux : L’Esprit créateur, « Facing Animals/ Face aux bêtes », 2011 et Contemporary French and Francophone Studies, « Humain/Animal », 2012).

Liste complète des activités et publications

Retour à la page « Métamorphoses de la fiction »


Commentaires des Lecteurs

Désolé, les commentaires sont clots.